Quelle différence entre la caution simple et la caution solidaire ?

👉 Dans le cas d’une caution simple le bailleur, ne pourra se retourner contre la caution, en cas d’impayés du locataire, qu’après avoir exigé du locataire qu’il paie ses dettes locatives. Il commencera donc par entamer une procédure auprès du locataire en envoyant un commandement de payer avec accusé de réception rédigé par un huissier de justice (dont une copie doit être également remise à la caution). Ce n’est qu’à l’issue de cette procédure, si elle échoue, que le bailleur peut faire appel à la caution. Il lui enverra alors un courrier recommandé avec accusé de réception indiquant l’échec de la procédure entamée vis à vis du locataire.

👉 Dans le cas d’une caution solidaire, le propriétaire peut demander un remboursement auprès des garants dès le premier impayé. La caution s’active donc beaucoup plus rapidement et il n’est pas obligé de lancer une procédure auprès du locataire.

💡 Conseil de l’expert : privilégier la caution solidaire ! Beaucoup plus facile à activer et pour laquelle les procédures sont moins complexes.

Avez-vous trouvé votre réponse?